Formation professionnelle

Vous travaillez en entreprise et vous souhaitez améliorer votre niveau en langue

Dans un premier temps, il est nécessaire de prendre rendez-vous pour une évaluation gratuite avec l’un de nos professeurs. Cette évaluation nous permettra ensuite de cibler vos besoins et de vous proposer une formule adaptée à votre niveau, à vos objectifs et à votre emploi du temps.

Comment pouvez-vous utiliser votre Compte Personnel de Formation (CPF) ?

Grâce au DIF devenu CPF, votre formation en langues peut être intégralement prise en charge.

Il vous faut tout d’abord demander au comptable de votre entreprise  si des cotisations ont été payées et à quel nombre d’heures ou à quel budget vous pouvez prétendre. Il s’agit ici de cotisations faites auprès d’un organisme et votre patron n’a donc rien à débourser. Alors profitez-en et contactez-nous pour en bénéficier.

Nos formations sont adaptées à votre niveau, qu’il soit débutant, intermédiaire ou avancé, mais également à vos besoins professionnels, avec des formules spécifiques  et du vocabulaire en lien avec votre activité. Nombreux sont les professionnels qui bénéficient d’heures de formation prises en charge par un OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) . Si vous ne savez pas par où commencer, contactez-nous et nous vous aiderons dans l’avancement de votre dossier.

La formation peut se dérouler en cours particuliers ou en petits groupes avec vos collègues, dans nos bureaux ou au sein de votre entreprise. Nous proposons également un système de visioconférence via Skype, utilisable où que vous soyez.

Le CIL St Barth propose des formations tous niveaux incluant le passage du BULATS. Ces formations sont éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF).

Le DIF devient CPF

Le CPF : Compte personnel de formation

Pour bénéficier de prises en charge, inscrivez-vous sur www.moncompteformation.fr

Prise en charge de vos formations en langue :

Le CPF est un compte qui comptabilise les heures de formation acquises par le salarié tout au long de sa vie active et jusqu’à son départ à la retraite ainsi que les formations dont celui-ci peut personnellement bénéficier.

Qui peut en bénéficier ?

Tous les salariés peuvent bénéficier de la prise en charge d’une formation via le CPF. Seule une démarche administrative suffit pour demander la prise en charge d’une formation en langue.

De combien d’heures puis-je bénéficier ?

Pour un salarié à temps plein, le cumul d’heures se fait à hauteur de :

24 heures par année de travail jusqu’à un crédit maximum de 120 heures, puis 12 heures par année de travail, dans la limite d’un plafond de 150 heures au total.

Pour un salarié travaillant à temps partiel, ces heures sont calculées en fonction du temps de travail effectué.

Quelle est la différence avec le DIF (droit individuel à la formation) ?

Le CPF, compte personnel de formation, remplace le droit individuel à la formation (DIF) depuis le 1er janvier 2015, mais les salariés ne perdent pas leurs heures acquises, car ils pourront les utiliser jusqu’au 31 décembre 2020. Ce compte personnel correspond à un nombre d’heures de formation utilisables par tout salarié, tout au long de sa vie active, dans le but de suivre des formations variées.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le CPF est crédité automatiquement à la fin de chaque année en fonction du temps de travail réalisé par le salarié sur l’année. Celui-ci est limité à 150 heures au total. Il est également possible de cumuler plus d’heures par le biais d’abonnements.

Comment mettre en place la prise en charge des frais de formation ?

Inscrivez-vous sur www.moncompteformation.fr.

Pour connaître l’organisme de prise en charge dont dépend son entreprise, le salarié doit s’adresser à son employeur ou à son service de comptabilité. Ceux-ci sauront le renseigner et lui indiquer la voie à suivre pour bénéficier de la formation.

Les frais de formation peuvent être pris en charge par :

– l’ Opca : organisme qui collecte la contribution reversée par l’entreprise et le salarié,

– ou l’ Opacif si le CPF complète un CIF,

– ou directement par l’entreprise elle-même si elle attribue au moins 0,2 % de sa masse salariale pour financer le CPF de ses employés.

Vous souhaitez suivre une formation en langue?